Final Fantasy Trading Cards Games
Blog du producteur 2020-04-27 11:10:06

Blog du producteur – Spécial Vol. 3


2020 04/producerblog vol1 desktop

Bonjour tout le monde ! Ici le producteur de développement de FFTCG, Tarou Kageyama. Dans ce troisième volume spécial du Blog du producteur, j'aimerais vous parler d'un aspect essentiel de FFTCG, les Éléments, en vous expliquant comment nous choisissons l'Élément de chaque carte. Vers la fin de cet article, je vous parlerai brièvement des cartes Multi-Éléments qui entreront en jeu dans l'Opus XII. Bonne lecture !


Comment choisissons-nous les Éléments ?

Je reçois parfois des messages sur les réseaux sociaux me demandant pourquoi j'ai attribué tel Élément à tel personnage. Comme il m'est quasiment impossible d'apporter une réponse simple à ces questions, j'aimerais commencer par vous expliquer le cheminement que je suis pour arriver à l'Élément que j'attribue à chaque carte. Généralement parlant, c'est moi qui choisis les Éléments, et il arrive parfois que les testeurs me demandent d'en changer pour des raisons d'équilibrage du jeu. Cela n'est cependant quasiment jamais arrivé. Je prends cette décision en fonction de plusieurs critères, et les Éléments sont attribués en conséquence. Avec cette série d'articles, je voulais aussi vous donner un aperçu de ce qu'il se passe dans les coulisses du jeu, je vais donc en profiter pour vous exposer ces critères.


1. Choix de l'Élément en fonction du matériel source (c'est-à-dire le jeu original)

En plus d'être la plus simple, cette approche est aussi celle qui convient le mieux à tout le monde lorsqu'il s'agit d'attribuer les Éléments. Les quatre Seigneurs élémentaires de Golbez de FINAL FANTASY IV et les Six Jurés de Paladia de FINAL FANTASY BRAVE EXVIUS en sont de parfaits exemples. Cette approche est également souvent appliquée aux Invocations : Ifrit, Shiva et Ramuh sont particulièrement faciles à comprendre. Hors circonstances exceptionnelles, l'Élément attribué à un personnage donné dans le jeu original est celui qui est attribué à la carte correspondante. Rubicante étant surnommé l'Autocrate des Flammes dans le jeu original, j'en ai évidemment fait une carte Feu. Si Rubicante devenait une carte Eau et Shiva une carte Feu, cela serait indubitablement étrange. C'est pourquoi, lorsqu'un personnage a des liens clairs et forts avec un Élément donné dans le jeu original, j'ai tendance à attribuer ce même Élément à sa carte.

Après avoir lu cela, vous pensez sûrement : « Si vous alignez l'Élément sur le titre original, le choix de l'Élément ne doit pas être difficile ». Cependant, et aussi étonnant que ça puisse être, il n'y a que peu de personnages dotés d'un Élément vraiment spécifique. Cela se ressent particulièrement lorsqu'il s'agit des personnages principaux, car ils peuvent souvent utiliser des sorts et des compétences de plusieurs Éléments différents. Selon les jeux, il arrive que les personnages disposent d'attaques élémentaires spécifiques, comme avec les matérias dans FINAL FANTASY VII. Choisir l'Élément à donner à ces personnages est une tâche difficile. C'est pourquoi j'ai besoin d'autres critères pour prendre ma décision.


2. Liens avec la perception du personnage

Dans une certaine mesure, de nombreux personnages renvoient une image similaire. Prenons l'exemple de Barret dans FINAL FANTASY VII. C'est un personnage qui privilégie la force brute plutôt que la vitesse, et dont on attend qu'il ait beaucoup de puissance. Le Vent et la Foudre, deux Éléments dénotant la vitesse, détonneraient, dans son cas. En raison de sa force prodigieuse, la Terre paraît être l'Élément le plus adapté. C'est ainsi que je rapproche les Éléments et les caractéristiques des personnages. Cela dit, il faut faire attention car l'impression qu'on a d'un personnage peut varier d'une personne à l'autre. Je m'efforce de trouver une perception partagée du personnage afin d'éviter de prendre une décision autoritaire ; de trouver ce que j'appelle « l'impression ou le facteur le plus commun » afin de pouvoir me concentrer autant que possible sur cette perception partagée. 


3. Liens avec le Job

J'ai suivi cette approche avec un certain nombre de cartes, le plus souvent avec des personnages ayant un Job bien particulier. Dans le FFTCG, nous essayons d'associer certains Éléments à des Jobs représentatifs spécifiques de sorte qu'il soit relativement facile de construire un deck autour d'un Job. Si c'est un Chevalier dragon, ce sera la Foudre. Si c'est un Moine, ce sera la Terre, et parfois le Feu. Si c'est un Mage noir, ce sera le Feu, la Glace ou la Foudre, d'après les sorts Feu, Glace et Foudre de la franchise FINAL FANTASY. Bien entendu, il existe plusieurs exceptions, mais l'image associée à certains Jobs ne change pas, ce qui nous est très utile lorsque nous choisissons les Éléments.

Outre les critères ci-dessus, il m'arrive d'attribuer les Éléments en fonction du titre original, ou, s'il n'y a pas assez de cartes d'un Élément donné sur la liste, il m'arrive de remplacer des personnages pour combler ces vides, déterminant ainsi le choix de l'Élément. Comme je l'ai dit plus haut, il existe quelques exceptions, mais voilà le cheminement qui guide le choix des Éléments.


Cartes Multi-Éléments

À présent, comme je l'ai indiqué au début de cet article, j'aimerais conclure avec une brève explication portant sur les cartes Multi-Éléments. Il s'agit de cartes dotées de plusieurs Éléments de base, et les règles suivantes sont en vigueur :

1. Pour utiliser la carte, il faut payer au moins 1 CP de chaque Élément. Par exemple, si vous avez un Avant Feu/Terre à 3 CP, vous devez payer 3 CP en tout, dont obligatoirement 1 CP Feu et 1 CP Terre.

2. Avec les compétences réductrices de coût comme « le coût baisse de X (il ne peut pas tomber à 0) », aucun des coûts élémentaires que vous devez payer ne tombe à 0 avec cette compétence. En gardant la même carte comme exemple, si la compétence « le coût baisse de X (il ne peut pas tomber à 0) » affecte un Avant Feu/Terre à 3 CP, vous devrez tout de même payer 1 CP Feu et 1 CP Terre.

3. Les deux Éléments sont applicables dans toutes les zones, ils ne sont pas limités au terrain. 

4. Lorsque vous vous défaussez d'un personnage Multi-Éléments pour générer des CP, vous devez choisir un des Éléments pour générer 2 CP de cet Élément. Vous ne pouvez pas générer 1 CP de chaque Élément.

Vous ne verrez pas ces cartes en jeu tout de suite puisqu'elles arriveront avec l'Opus XII, mais j'espère que vous êtes impatients de découvrir cette mécanique.


Je crois que je vais m'arrêter ici pour cette semaine. La semaine prochaine, je vous parlerai des Jobs. Ne manquez pas le prochain article !